Frère 123_01

Procès des khmers rouges

Nuon Chea, Khieu Samphan, Ieng Sary
Anciens responsable du Kampuchea Démocratique (17 avril 1975-7 janvier 1979)

Olivier WEBER au Cambodge, TRAFICS – les Rubis des Khmers Rouges

Réalisation : Malay PHCAR
Prises de vues : Marc AUDREZET

Olivier WEBER s’exprime à propos des documentaires tournés au Cambodge pour France Télévision, France 2, France 5 et VOYAGE.

La Société des Explorateurs Français a fait une projection du documentaire TRAFICS – les Rubis des Khmers Rouges, d’Olivier WEBER et un débat a eu lieu après la projection.

Olivier WEBER, « Quelque chose ce qui m’a toujours intrigué, c’est… voir le sort de ses massacreurs, de ses bourreaux de la planète… certains parlent de la littérature. »

Les impunis: Cambodge : un voyage dans la banalité du mal
est un livre de Olivier WEBER
Les Khmers rouges ont régné sur le Cambodge de 1975 à 1979. À cette date, une partie d’entre eux ont dénoncé leurs chefs et négocié financièrement pour leur propre compte. En échange de quoi, ils ont créé dans le nord du pays la « zone de Pailin », l’état de non-droit des anciens Khmers rouges ; ils n’ont jamais été jugés ni inquiétés. Olivier Weber, non sans risques, enquête dans ce sous-royaume dirigé par d’anciens Khmers rouges et leurs complices et dont le maître est un ex-garde du corps de Pol Pot. Casinos, bordels, trafic de rubis,…

Les anciens responsables khmers rouges; Pol Pot, mourrait dans la jungle, n’a jamais été jugé; Ieng Sary est décédé avant son procès, Ieng Thirit, sa femme est décédée, jugée inapte pour comparaître devant un procès. Et quant à Nuon Chea(89 ans), et Khieu Samphan(84 ans) sont condamnés à la prison à perpétuité, mais ils sont déjà trop vieux.

Le tribunal qui a été mis en place pour juger les anciens responsables khmers rouges peine toujours à juger ses vieillards, ils avaient massacré pourtant près de 2 millions de cambodgiens.

Vann Nath, le peintre de S21, a pu témoigner selon la santé le lui permettait; est décédé avant la fin du procès de Duch, son ancien bourreau, directeur de la prison de Toul Sleng(S21).

La justice n’existe pas pour les grands massacreurs de la planète !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *