Archives pour la catégorie Planète Voyage

Comme le Vent !

Il n’y a plus de Frontières ? Olivier WEBER était au Festival No Mad à Cergy-Pontoise

Il n’y a plus de « Frontières » ? Il n’y pas de frontières à Cergy-Pontoise.

Frontières, Olivier Weber

Frontières, Olivier WEBER est un écrivains voyageur. La conférence est animé par Eric LANGE(Photo : Denis Londas)

Festival No Mad 3, Frontères – Conférence avec Olivier WEBER, réalisation de Malay Phcar

Le Tourisme responsable

Olivier WEBER a fait une conférence sur son livre FRONTIÈRES, hier aux troisième éditions du Festival No Mad, à  Cergy-Pontoise.

Il est auteur de nombreux livres : Le Faucon afghan, J’aurai de l’Or, French Doctors, Le Festin de l’Orient, Les Impunis, Lucien BORDARD, KESSEL, JAck LONDON, Je suis de nul part… Et il est aussi réalisateur de nombreux documentaires, Le Rubis des khmers rouges, La Fièvre de l’Or, Retour au Cambodge… Olivier WEBER a obtenu le prix Albert Londres, Joseph Kessel, Le Prix du Livre Européen et Méditerranéen…

Olivier WEBER est un écrivain-voyageur et grand reporter, il a été longtemps correspondants de guerre pour la presse française, a travaillé plusieurs années pour l’hebdomadaire Le POINT.

Oliver WEBER a été ambassadeur itinérant contre la traître des être humains pendant cinq ans.

Olivier Weber est au Festival No Mad, à Cergy-Pontoise

Olivier Weber au Festival No Mad, à Cergy-Pontoise (Photo : Denis Londas/M7France)

Olivier WEBER au festival No Mad à Cergy-Pontoise(juin 2017)

Helmut Kohl est décédé hier, il a fait tomber les murs de Berlin, et a permis aux deux Allemagne de se réunifier, nous a dit Olivier WEBEER.

Frontières, Olivier Weber est en conférence au festival No Mad 2017, à Cergy-Pontoise

Festival No Mad 3, Frontères – Conférence avec Olivier WEBER, Réalisation de Malay Phcar, M7France
Prises de vues :
Malay Phcar, et avec la participation de Denis Londas

Le Festival No Mad, est organisé par Babel Voyages et l’Office de Tourisme de Cergy-Pontoise, il s’est déroulé au bord de l’Oise et à l’Office de Tourisme, les 17 et 18 juin 2017. C’est la troisième édition du Festival No Mad.

Olivier WEBER est invité, il a fait une conférence sur son livre « Frontières ».

Olivier a fait des études par hasard, quand il était adolescent, il a été berger dans ses montagnes. « J’apercevais la mer à quelques kilomètres de là; je lisais mon livre Goethe, je le lisais à mes chèvres, oui, mes chèvres aimaient Goethe quand je le leurs lisais; c’est un auteur allemand, les gens n’ont pas aimé Goethe; c’est Cervantès qu’ils aiment.

Sabrina et Roland Michaud sont des invités d’honneur du Festival No Mad 3; C’est de leur faute si j’ai le goût des voyages, a dit Olivier WEBER. « J’ai été influencé par leurs livres, leurs photos et leurs textes poétiques quand j’étais jeune. »

Quand on voyage, il faut voyager avec le coeur; ne pas attendre un verre d’ananas, de l’autre côté du barbelé, l’africain est un esclave.

Livre – Frontières d’Olivier Weber
« Franchir les frontières pour Olivier Weber, c’est l’occasion de portraits en tous genres avec humour, enchantement et gravité, mais aussi de réflexions sur la mondialisation, les fissures des confins et la planète de demain, le tout dans la tradition des grands récits de voyages littéraires. »

Quand on est au Brésil, au Surinam vous avez la frontière de l’autre côté, c’est comme si vous traversiez l’Oise, pratiquement…

Helmut Kohl avait aussi négocié la réunification des deux Allemagne avec Gorbatchev. Chute du mur, j’étais à Berlin, il y avait la chute du mur j’y suis allé en 1989; je suis allé à Prague, après à Bucarest.
91 chute de la maison mère, la maison de l’URSS. On a dit le voilà John Lennon, chute du mur donc réunification du peuple tout ça…
Mais en fait, si vous regardez la production des frontières depuis 1991 n’a jamais été aussi forte. 26 mille kilomètres de frontières ont été dessinées, créées…

« Les Brésiliens venaient chercher de l’or en Guyane parce que la France respecte les droits de l’Homme. »

(Vidéo de la conférence est à venir bientôt.)

Cet année, le Haïti, le Madagascar, la Mongolie, l’Iran, la Papouasie Nouvelle Guinée et la Palestine sont mis à l’honneur.

Le No Mad Festival est né de la rencontre entre deux acteurs de Cergy-Pontoise, engagés l’un et l’autre pour un tourisme plus durable : le web média spécialisé sur le sujet, Babel Voyages, et l’Office de Tourisme de Cergy-Pontoise – Porte du Vexin.

Vidéo de la conférence est à venir bientôt.

Roland & Sabrina MICHAUD sont des invités d’honneur du Festival No Mad III 2017, Roland et Sabrina ont parcourent le monde depuis plus de soixante ans. Partout, ils recherchent à saisir la vérité de l’instant, la bonté des hommes ou la beauté de leur de leurs cultures. Ils ne veulent pas être des donneur de leçon qui prennent des photos et puis qui s’en vont. « Nous, nous prenons le temps pour respirer le parfum de la rose. »

Festival No Mad 3, Roland et Sabrina MICHAUD

Festival No Mad 3, Roland et Sabrina MICHAUD

Roland & Sabrina MICHAUD, Festival No Mad à Cergy-Pontoise 2017
Ils ont fait plus de 60 ans de voyages à travers le monde

La conférence est animée par Eric LANGE.

Festival No Mad 3, Philippe BICHON préfère le carnet de voyage

Kares Le Roy est un photographe français, et grand voyageur, cherche à mettre en lumière les peuples nomades…

Kares Le Roy

Kares Le Roy est un photographe français, et grand voyageur, cherche à mettre en lumière les peuples nomades…

Kares Le Roy

Kares Le Roy est un photographe français, et grand voyageur, il veut à mettre en lumière les peuples nomades…

Article publié par Malay PHCAR

Photos de Denis Londas et Malay Phcar – www.M7France.fr

18 juin 2017

La Planète n’est pas une poubelle

La Planète n'est pas une poubelle

La Planète n’est pas une poubelle

La Planète n’est pas une Poubelle
Réalisation de Malay PHCAR

Soutenu par la ville de Cergy, Paul-Antoine PICHARD a parcouru les grands décharges d’une vingtaine de pays à travers les 5 continents, durant 3 trois ans.

Il a photographié des gens qui survient en recyclant des ordures des grands décharges publiques…

Comme des rats, les gens fouillent les ordures…

Quelques ONG sont venues aider, les enfants, au Cambodge, un couple de retraiter français ont créée en mars 1996 « Pour Une Sourire d’Enfant », Christian et Marie-France des Pallière , pour sortir les enfants de la misère… Soutiens, scolarisation, formation professionnelle des enfants défavorisés au Cambodge.
www.pse.ong

Paul-Antoine PICHARDl a photographié des gens qui survient en recyclant des ordures des grands décharges publiques...

Paul-Antoine PICHARDl a photographié des gens qui survient en recyclant des ordures des grands décharges publiques…

Paul-Antoine PICHARDl a photographié des gens qui survient en recyclant des ordures des grands décharges publiques...

Laurène Renoux, lauréate des « 1ers Pas de l’Aventure » au Grand Bivouac 2015 pour Sénégal, des femmes d’exception

Laurène Renoux, lauréate des "1ers Pas de l'aventure" au Grand Bivouac 2015

Laurène Renoux, lauréate des « 1ers Pas de l’aventure » au Grand Bivouac 2015 pour Sénégal, des femmes d’exception

La programmation complète du GRAND BIVOUAC 2015

AfficheGB2015

Suite à la conférence de presse qui s’est tenue le 22 juin à Albertville, vous trouverez en téléchargement ci-dessous le dossier de presse présentant la programmation complète de la 14ème édition du Grand Bivouac, du 15 au 18 octobre 2015, à Albertville :

Téléchargez le dossier de presse

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes informations complémentaires :

Le Grand Bivouac
www.grandbivouac.com
04 79 32 48 64

Contacts presse :
Bertrand Perret, Directeur Général, 06 79 36 43 15, bertrand@grandbivouac.com
Bérengère Dauphin, Chargée de communication, 04 79 32 48 64, berengere@grandbivouac.com

Solidarité avec nos amis népalais

logoGBalbertville

Solidarité avec nos amis népalais

Une proposition du Grand Bivouac

Le Népal et l’ensemble de sa population vivent aujourd’hui l’une des plus grandes catastrophes de leur histoire, dont deux d’entre nous, administrateurs du Grand Bivouac, alors en trek dans la vallée du Manaslu, ont été les témoins directs. Et avec cet esprit « citoyen du monde » qui vous anime et constitue cette belle « famille » du Grand Bivouac, vous êtes nombreux à nous demander aujourd’hui par quels moyens les plus sûrs et les plus efficaces une aide – à la fois d’urgence et à plus long terme – peut être apportée à nos amis népalais.

Aussi, après réflexion, nous vous proposons, si vous le souhaitez, d’effectuer vos dons directement à l’association SAMDO AVENIR dont la fondatrice est Catherine Joriot, une amie française installée au Népal depuis trente ans, par ailleurs responsable de l’agence Glacier Safari Trek, en laquelle nous avons toute confiance quant à la sincérité et l’efficacité de son propre engagement et de celui de son équipe au service des populations locales.

L’intervention de SAMDO AVENIR – dont l’objectif permanent est de contribuer au développement éducatif, sanitaire et économique de communautés villageoises de la vallée de la Nubri menant au Manaslu et très durement touchée aujourd’hui par le séisme – consistera, dans les semaines et les mois qui viennent, à mener deux types d’actions prioritaires : une aide d’urgence en matériel, vivres et soins aux populations de cette vallée ainsi que dans le massif de l’Helambu également très touché, et dans un deuxième temps, une aide à la renconstruction des villages.

Un contact, un geste, une action

Aussi, en vous portant dés maintenant sur le site de l’ONG – www.samdoavenir.org – vous aurez en détail l’ensemble des informations vous permettant d’effectuer vos dons qui, faut-il le préciser, ouvriront vos droits à déduction fiscale (N’oubliez pas, pour cela, parallèlement à vos dons, d’adresser un mail au destinataire pour assurer le lien avec le reçu fiscal de fin d’année).

Le choix que nous vous proposons d’une opération ciblée et spécifique peut évidemment lever des interrogations : pourquoi donner ici et pas ailleurs ? pourquoi auprès de telle organisation et pas telle autre ? Compte-tenu des difficultés à la fois inhérentes aux grandes opérations de recueil de fonds et à la situation administrative et politique locale, nous faisons le choix au Grand Bivouac d’un « circuit court » et le plus efficace possible entre votre propre geste et l’aide concrète et quasi-immédiate aux populations sur le terrain. Associée à d’autres du même type et en complémentarité des opérations plus globales, cette initiative contribuera très concrètement à l’aide que nous pouvons apporter à nos amis népalais.

Enfin, en octobre, lors de la 14ème édition du Grand Bivouac, nous consacrerons un rendez-vous important à un point d’étape de cette action, ainsi qu’à l’analyse et à la compréhension de l’évolution de la situation générale au Népal, en présence des meilleurs spécialistes et de représentants népalais.

Merci d’avance à vous toutes et tous !

Pour l’équipe du Grand Bivouac, administrateurs, salariés et bénévoles

Guy Chaumereuil, président

La Villa Marco Polo lance une session croisée entre les promotions 2014 et 2015

CP Villa mai2015

CONTACTS PRESSE

Bertrand Perret, Directeur général : 06 79 36 43 15 / bertrand@grandbivouac.com

Bérengère Dauphin, Chargée de communication : 04 79 32 48 64 / berengere@grandbivouac.com

Pierre de Vallombreuse est l’invité de l’Université Populaire du Voyage, le 6 mai, à Albertville

cpPV2

CONTACTS PRESSE

Bertrand Perret, Directeur général : 06 79 36 43 15 / bertrand@grandbivouac.com

Bérengère Dauphin, Chargée de communication : 04 79 32 48 64 / berengere@grandbivouac.com

Actu Voyage – Anne Sibran, invitée de l’Université du Voyage

Actu Voyage

Anne Sibran, invitée de l’Université du Voyage 

Vendredi 23 janvier à 20h30 à la salle de Maistre

Parle avec l’autre…

Anne CopierLe 23 janvier prochain, l’Université du Voyage du Grand Bivouac d’Albertville ouvre sa saison 2015. Autour du thème de la rencontre avec l’autre, une invitée exceptionnelle : l’écrivain Anne Sibran…et les peuples nomades de la forêt amazonienne.

Ce peut être un silence, une tentative de dialogue, et même parfois… une invitation à ne pas  s‘approcher davantage : la rencontre avec l’autre est un moment intense, délicat, complexe, risqué mais toujours magique. Elle échappe aux normes, surprend, insaisissable.

 De ses nombreux séjours chez les paysans de l’Altiplano, Anne Sibran, écrivain(*), scénariste, a retenu « une expérience bouleversante quand (elle a) découvert que (leur) langue orale, ondulante et précieuse, avait « un temps de l’invisible » capable de saisir ce qui chez nous n’est même pas prononcé… ». Aujourd’hui,  sa passion pour les peuples non contactés l’a amenée en Amazonie équatorienne, dans la jungle du Yasuni.   « Le paradoxe est qu’il s’agit cette fois de parler de l’autre mais sans jamais l’approcher, (car nos vies s’en trouveraient menacées) Comment « rencontrer de loin »  tout en en témoignant au plus juste, afin que l’on sache qu’ils existent et qu’ils puissent être protégés ? ».

Images, témoignages, confidences et convictions. Le vendredi 23 janvier prochain, à 20h.30, Salle de Maistre à Albertville, Anne Sibran sera la première invitée de l’Université du Voyage 2015, organisée par le Grand Bivouac. Une rencontre…à ne pas manquer.

(*) « Dans la Montagne d’argent », Grasset 2013. A retrouver également dans le dernier numéro du magazine XXI, décembre – janvier 2014, « Les orphelines du peuple fantôme ». 

Entrée
. Tarif unique :  5 euros – Règlement sur place, ouverture de la billetterie à 19h45
. Entrée gratuite pour les adhérents du Grand Bivouac

A l’école avec Anne Sibran

Comme à chaque session de l’Université du Voyage, le Grand Bivouac s’associe à l’Inspection de l’Education nationale d’Albertville pour proposer, au sein du Réseau de Réussite Scolaire de la ville des ateliers-rencontre, avec et auprès des jeunes publics, en résonnance des contenus pédagogiques et donnant lieu à un travail en classe avant et après rencontre.

Anne Sibran proposera le jeudi 22 et le vendredi 23 janvier, un atelier d’écriture en deux séances, autour du carnet de voyage, de l’aventure folle, de la liberté d’écrire et de rencontrer ce qu’il nous plait !

«On partirait en voyage très très très loin, rencontrer un peuple inconnu… On n’emporterait avec nous que trois choses… avec un papier et un crayon»

Parce qu’il suffit de réveiller notre oeil voyageur, notre curiosité, pour s’ouvrir à l’autre et à soi…

Contact Presse :

Bruno Van Den Driessche, directeur, bruno@grandbivouac.com, 06 79 36 43 15

BOKATOR – Trois Nouveaux Instructeurs en Europe, les trois premiers brevetés de la Fédération Européenne de Bokator

BOKATOR – Trois Nouveaux Instructeurs en Europe

Les trois premiers brevetés de la Fédération Européenne de Bokator sont
Jean-Philippe, Antonio Cossu et Jérome Saujot.

C’était un très beau passage de brevet d’Instructeur de BOKATOR, cet après midi au Stade Stéphane Diagana, à Andrésy.

Leur brevet a été remis par Mom SEBIRE, présidente de la Fédération Européenne de Bokator.

Benjamin Sébire est le directeur technique de la formation, il n’a que 21 ans ! Chapeau.

Sans oublier Nicolas Berthelot qui prépare le passage de son kramar vert !

Les 1ers diplômés de la Fédération Européenne de Bokato

 

BOKATOR – Trois Nouveaux Instructeurs en Europe
Reportage de Malay PHCAR
BOKATOR - Trois Nouveaux Instructeurs en Europe

BOKATOR – Trois Nouveaux Instructeurs en Europe
Reportage de Malay PHCAR

BOKATOR – Trois Nouveaux Instructeurs en Europe

Reportage de Malay PHCAR
Montage : Malay PHCAR

Prises de vues :
Paul-Antoine PICHARD et Malay PHCAR

Jean-Philippe, Antonio Cossu et Jérome Saujot sont instruits par Sarin PREAP(Benjamin SEBIRE) aux techniques de base du Bokator, plus 150 techniques.
Le Dimanche 21 Décembre 2014, le BOKATOR Khmer comptera 3 nouveaux instructeurs en Europe, cet art martial khmer a faillit disparaître sous le régime des khmers rouges.
Grace au dévouement du Grand Master San Kim Sean, que le Bokator est aujourd’hui reconnu, pratiqué au Cambodge, et commence à rayonner en dehors du pays Khmer.

www.kunkhmerandresy.net

www.m7france.fr

Guy Chaumereuil, personnalité de l’Année 2014 pour l’Association des Journalistes du Tourisme (AJT)

Guy Chaumereuil, personnalité de l’Année 2014 pour l’Association des Journalistes du Tourisme (AJT)

Prix 14 laureats Robert 4Par le biais de son président, c’est  l’Association du Grand Bivouac d’Albertville, festival du voyage et des découvertes partagées, qui est récompensée pour ses nouvelles initiatives, la Villa Marco Polo qui vise à accompagner les projets de jeunes voyageurs « désireux de raconter le monde » et l’Université populaire du Voyage.

Destiné chaque année  à récompenser  un professionnel du tourisme « pour son action, sa passion, son humanisme (…) et ce qu’il a pu apporter à la sphère touristique », le Prix de la Personnalité de l’année 2014 de l’Association des Journalistes du Tourisme (AJT) a été décerné ce vendredi  5 décembre, à Paris, à Guy Chaumereuil, président de l’association du Grand Bivouac d’Albertville, festival du voyage et des découvertes partagées, pour la création récente de la Villa Marco Polo et l’Université populaire du Voyage.

Lancée en 2014 dans la foulée du festival, la Villa Marco Polo se propose d’accompagner désormais des promotions de jeunes voyageurs « qui ont pour projet de raconter le monde à un large public », à travers des supports aussi divers que le livre, le carnet numérique, le son ou la vidéo. Cette aide se traduit tout particulièrement par l’attribution à chaque jeune résident (e) d’un parrain ou d’une marraine professionnel (le) et l’organisation à Albertville de trois cycles annuels d’ateliers comportant aussi bien une sensibilisation à l’anthropologie qu’à la conduite de projet ou aux techniques audiovisuelles et numériques. L’Université populaire du Voyage, quant à elle, est un cycle de conférences organisées « sur des thèmes de réflexion sociétaux ou géopolitiques, que la pratique du voyage et la rencontre avec l’autre sont en mesure d’alimenter ».

A l’occasion de la remise du trophée, Guy Chaumereuil a tenu à remercier chaleureusement l’AJT – il a lui-même été journaliste « pendant trente ans ! » – et à rappeler combien cette triple aventure – le Grand Bivouac (*), la Villa Marco Polo et l’Université du Voyage – sont le fruit « d’une action enthousiaste et collective de l’association et du Comité de pilotage de la Villa, avec le soutien étroit de la Ville d’Albertville, du Département de la Savoie et du Conseil Régional Rhône-Alpes ». Par ailleurs président du Parc National de la Vanoise, de la Grande Traversée des Alpes et de l’association chambérienne Montanéa – plateforme nationale de rencontre entre les professionnels de la montagne et d’échange avec le grand public – il a insisté sur « un dynamisme alpin qui ne se dément pas en matière touristique : le Parc de la Vanoise s’engage aujourd’hui dans une véritable stratégie d’appui aux communes pour un développement économique durable et la Grande Traversée des Alpes s’apprête à fédérer, sous l’égide du Comité de Massif, les énergies de tous les acteurs touristiques alpins autour d’un Contrat de destination « Voyage dans les Alpes » qui vient d’être accordé par le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International et les deux Secrétariats d’Etat  au Commerce extérieur, à la Promotion du tourisme et aux Français de l’étranger ainsi qu’ au Commerce, à l’Artisanat, à la Consommation et à l’Économie sociale et solidaire ».

La 14ème édition du Grand Bivouac aura lieu du 16 au 18 octobre 2015

(*) Chaque année en octobre, le Grand Bivouac, crée en 2002, enregistre à Albertville une fréquentation de plus de 30.000 entrées en 3 jours, autour de 110 rendez-vous proposés.

Contact Presse :

Bruno Van Den Driessche, directeur, bruno@grandbivouac.com, 06 79 36 43 15