Archives du mot-clé sibérie

Première du documentaire d’Olivier Weber « Au-delà de la lumière » (Le Défi Baïkal)

« Mon handicap m’a ouvert les yeux »
 
Un documentaire d’Olivier Weber de 52 mns
produit par France Télévisions et 2 Caps Production
en présence du réalisateur et des membres de l’expédition.
« Ce film nous rend heureux. »
Festival International du Film d’Aventure 2017

Prix coup de  du Jury est décerné à « Au-delà de la lumière,

le Défi Baïkal » d’Olivier Weber.

 
Le Défi Baïkal (Au-delà de la lumière) sera diffusé sur France 3 en janvier 2018
 

"Mon handicap m'a ouvert les yeux"

Au-delà de la lumière (Le Défi Baïkal)

Le Défi Baïkal

C’est un film à voir sur France 3

« Ce film nous rend heureux. »
Le Défi Baïkal (Au-delà de la lumière) sera diffusé sur France 3 en janvier 2018

Au départ c’est une histoire entre amis. Des amoureux de la montagne, des fous de sommets… et des malvoyants. L’idée est de partager des horizons nouveaux, d’amener des aveugles et malvoyants au lac Baïkal puis dans les montagnes de Sibérie, en conditions hivernales. Non pas tant un incroyable défi qu’une envie de voir autrement. « Je croyais avoir tout vu et je n’avais rien vu. Et il a fallu que ce soit des aveugles et des malvoyants qui me le fassent comprendre… ». Au-delà de la lumière ou comment des déficients visuels créent un paradis. Au passage, ils montrent à l’écrivain et réalisateur Olivier Weber « leur » univers, de perception, d’enthousiasme et de partage. Et là survient une incroyable alchimie. Ce ne sont pas les voyants qui accompagnent les autres mais le contraire : les aveugles et malvoyants font découvrir un autre monde, au-delà du noir, au-delà de la lumière, dans une formidable expérience de résilience. Un message d’espoir et d’optimisme valable pour tous, bien loin du handicap. Un feel good movie.

Ecrivain et grand reporter, Prix Albert Londres, Prix de l’Aventure, Prix des Romancières et Prix Joseph Kessel, Olivier Weber est notamment l’auteur du Faucon afghan (Robert Laffont), du Barbaresque et de L’Enchantement du monde (Flammarion). Longtemps reporter de guerre pour la presse française et britannique puis ambassadeur de France pendant cinq ans et désormais romancier, il a couvert une vingtaine de conflits, de l’Erythrée à l’Afghanistan, du Sahara à l’Irak. Ses romans et récits de voyage ont été traduits dans une dizaine de langues.

Société des Explorateurs Français – Société de Géographie; 184 Bd Saint-Germain, Paris 6e

In extremis : voyages sur le fil et rencontres singulières

In extremis : voyages sur le fil et rencontres singulières

« Et si nous prenions le premier train qui passe, un bus anonyme, un sentier qui intrigue, sans savoir vraiment où ils vont ? ». En invitant son public à des « voyages sur le fil et rencontres singulières », le Grand Bivouac 2014 annonce la couleur : sa 13ème édition se veut particulièrement « exigeante et inédite ».

Dome Grand BivouacMais si l’inattendu est affiché – une invitation à être surpris, questionné, parfois même dérangé – l’improvisation n’est toujours pas de mise pour le festival du voyage et des découvertes partagées : fortes personnalités des invités – Lionel Daudet, Jean-Claude Guilbert, Manon Loizeau, Stéphane Breton, Olivier Lemire… -, diversité des horizons – de la Sibérie à Cuba, du Nicaragua à l’Ethiopie, en passant par l’Azerbaïdjan, l’Iran ou le Yémen – et temps forts en émotion seront au programme d’une édition marquée, entre autres, par la présence des Terres Australes et Antarctiques Françaises. Pour accompagner les festivaliers dans ce voyage de trois jours à rebondissements – où une soirée spéciale sera consacrée à Jules Verne pour les 150 ans du « Voyage au centre de la terre », un grand témoin de marque… sous réserves, évidemment, que l’actualité ne la projette pas « in extremis » à l’autre bout de la planète : Florence Aubenas,  journaliste au Monde.

Le Grand Bivouac, 13ème édition, Albertville (Savoie) – Du 17 au 19 octobre 2014 –  Concert d’ouverture le 16 octobre, à 20h.30, avec Susheela Raman

Tout le programme  : www.grandbivouac.com – A partir du 2 septembre, billetterie en ligne (Dès le 30 août, sur place, à la Maison du Tourisme d’Albertville)