Archives du mot-clé riz

2500 km à pied le long du Mékong – Rencontre : Quentin & Mariette, No Mad Festival : 15, 16 et 17 Juin 2018

2500 km à pied le long du Mékong – Quentin & Mariette
No Mad Festival, Babel Voyages et  Tourisme de Cergy-Pontoise : 15, 16 et 17 Juin 2018
Présenté par Eric Lange

Réalisation de Malay PHCAR

Mariette et Quentin ont parcouru 2500 km à pieds le long du Mékong. Traversant les pays des moines tibétains,le Dalaï Lama(le Tibet), le pays des pandas(la Chine), la Thaïlande, le Laos, le pays qui a reçu plus de bombardement durant les guerres d’Indochine, les guerres du Vietnam, et le Cambodge, le pays du temple Angkor Vat, le riz parfumé(le jasmin)le pays du Krama, le Kun Khmer, le Bokator, le génocide des khmers rouges…

Les développements économiques en Asie, la Chine, et les pays d’Asie, les barrages construits sur le Mékong pour produire de l’électricité est entrain d’achever le fleuve, et les pollutions, le plastique, les produits toxiques, des usines…

Mariette & Quentin ont livré un témoignage brut et sans concession sur ce qu’ils ont vue durant les 2500 km parcouru à pieds le long du Mékong.

Les conséquences sont désastreuses pour les populations, car les gouvernements de ses pays ne semble pas bien chercher les solutions pour la bonne gestion et le partage de cette richesse en eau.

Le No Mad Festival double ses fréquentation à chaque année, Laétitia Santos, fondatrice, est satisfaite, malgré qu’il y a la concurrence de la coupe du monde de football, il y a eu bonne fréquentation, les gens s’approprient le festival.

Luc Rimbault, directeur de l’Office du Tourisme de Cergy-Pontoise est l’un des acteurs qui voudra voir le No Mad Festival rayonne au delà Cergy-Pontoise.

Sala Bai est une école hôtelière, l’école du riz.

Sala Bai, l’école du riz

Reportage de Malay PHCAR – Mars 2008

Remis en ligne Novembre 2017, par M7France
Réalisation de Malay PHCAR
Photos de Marc AUDREZET

Sala Bai est une école hôtelière, l’école du riz.
Laetitia VIAUD est responsable du développement de l’association « Agir pour le Cambodge », créée en 1984 par un cambodgien, un ancien étudiant du lycée Franklin à Paris.

Entretien avec madame Vassorn Sam Saoeun(à Gouvieux), est une ancienne institutrice cambodgienne(Première promotion de l’école Normale de Kampong Kantout, Cambodge). Elle a pu quitter le Cambodge avant la prise de Phnom Penh par les khmers rouges au 17 avril 1975 parce que son mari avait obtenu une bourse pour une étudier à Bruxelles (Belgique).

« Le procès des khmers rouges est utile pour la génération après, qu’ils soient vieux les responsable du régime de Pol Pot…

La jeunesse cambodgienne a la rage de vivre, qui font tout pour s’en sortir, et leur parents ont bien compris de l’intérêt de mettre leurs enfants à l’école… »

Entretiens avec Olivier Fresnoy, il a effectué une mission à Sala Bai; Laetitia Viaud était responsable du développement pour Agir pour le Cambodge, et Madame Jeanou Moreau est la présidente de l’association Présence Bien Être, à Gouvieux(France).

http://www.presence-bien-etre-gouvieux.fr/