Archives pour la catégorie Cultures du Monde

La mondialisation, c’est vivre la culture du monde !

BOKATOR – 5ème Session de Formation d’Instructeur d’Europe à Andrésy, ce week-end, par Sarin Preap (Benjamin Sebire)

C’est à Andrésy, ce week-end, Sarin Preap (Benjamin Sebire) a poursuivi la formation des 3 premiers instructeurs de Bokator Europe, Antonio COSSU, Jean-Philippe et Jérôme SAUJOT.

Mom Sébibire supervise la formation, et quand à Philippe soigne les blessures…

Les instructeurs devront retenir un minimum de 150 techniques de BOKATOR; la 6ème session aura lieu les 19 et 20 décembre 2014, à Andrésy. Et les futurs instructeurs de Bokator d’Europe devront retenir les noms de kata en khmer, comme le karaté, le Judo, le Taekwondo…

Ils sont trois professeurs d’arts martiaux, des Chti’s, ils sont convaincus par des techniques de Bokator(Art Martial Khmer, millénaire, autre fois, les maîtres combattaient des tigres et des lions à coup de genoux, coudes, et bâtons…)

– Jérôme SAUJOT – https://www.facebook.com/jerome.saujot
– Jean-Philippe – https://www.facebook.com/fifi.kunkhmer
– Antonio COSSU – https://www.facebook.com/karathai.bushido

Si vous souhaitez contacter Sarin Preap(Benjamin Sébire)

https://www.facebook.com/pages/Kun-Khmer-Andresy/384796881594299

Bokator, les instructeurs en Europe

Sarin Preap(Benjamin Sebire) et les futurs instructeurs d’Europe, par M7France

Sarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7FranceSarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7FranceSarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7FranceSarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7FranceSarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7FranceSarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7FranceSarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7FranceSarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7FranceSarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7FranceSarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7FranceSarin Preap(Benjamin Sebire) et  les futurs instructeurs d'Europe, par M7France

BOKATOR – Formation d’Instructeurs d’Europe

BOKATOR

Formation d’Instructeurs d’Europe
Réalisée par Malay PHCAR – Durée 6′ 40″ -Juin 2014

Formation d'Instructeurs Européens de Bokator

Formation d’Instructeurs européens de Bokator – La Fédération Européenne de BOKATOR a débuté une première formation d’instructeurs, à Andrésy, au Stade Stéphane DIAGANA.

Organisée par Môm SEBIRE, pour l’occasion une Fédération Européenne de Bokator a été créé.
Ils sont très motivés…
– Elie David Holin – https://www.facebook.com/elie.holin
– Jérôme SAUJOT – https://www.facebook.com/jerome.saujot
– Jean-Philippe – https://www.facebook.com/fifi.kunkhmer
– Antonio COSSU – https://www.facebook.com/karathai.bushido
Ils sont quatre professeurs d’arts martiaux, deux Chti’s et deux parisiens, ils sont convaincus par des techniques de Bokator(Art Martial Khmer, millénaire, autre fois, les maîtres combattaient des tigres et des lions à coup de genoux, coudes, et bâtons…)

Ils ont passé le week-end à Andrésy, au Stade Stéphane DIAGANA, Andrésy, à pratiquer le Bokator avec le kru Sarin, ils ont fait la première phase de formation d’instructeur aux techniques de base du Bokator.

Le Bokator est un art matial du Cambodge, vieux plus de 2000 ans, et possédant plus de 10. 000 techniques, reconnu par l’UNESCO. C’est l’art du Kun Khmer originaire du Cambodge.

www.facebook.com/kunkhmerandresy

www.m7france.fr

Un événement exceptionnel au Salon du Livre

Un événement exceptionnel au Salon du Livre.
Des grands reporters et correspondants de guerre devenus écrivains se réunissent pour débattre sur le thème "LITTÉRATURE ET GRAND REPORTAGE ", avec:
Florence Aubenas, Jean Hatzfeld, Thierry Leclère, Jean-Paul Mari et Olivier Weber.
             Vendredi 21 mars de 17h15 à 18h15 au 
   Salon du Livre, Palais des Expositions, Porte de Versailles, stand L 37

Un événement exceptionnel au Salon du Livre.
Des grands reporters et correspondants de guerre devenus écrivains se réunissent pour débattre sur le thème « LITTÉRATURE ET GRAND REPORTAGE « , avec:
Florence Aubenas, Jean Hatzfeld, Thierry Leclère, Jean-Paul Mari et Olivier Weber.
Vendredi 21 mars de 17h15 à 18h15 au
Salon du Livre, Palais des Expositions, Porte de Versailles, stand L 37

Le photojournaliste Reza, 1er invité de l’Université Populaire du Voyage, le 3 décembre à Albertville

Le photojournaliste Reza, 1er invité de l’Université Populaire du Voyage, le 3 décembre à Albertville

Photo by Tim MantoaniGrande soirée publique – et rencontres avec la communauté scolaire – au programme du célèbre photojournaliste Reza, à l’occasion de l’ouverture de l’Université Populaire du Voyage, ouverte à toutes et à tous, entrée libre…mais réservation indispensable !

Philanthrope, idéaliste, humaniste, architecte de formation et célèbre photojournaliste notamment pour National Geographic, Reza a donc accepté, le 3 décembre prochain,  d’être le tout premier invité de l’Université Populaire du Voyage créé par le Grand Bivouac  avec le soutien de la Ville d’Albertville. Internationalement reconnu comme l’un des plus grands photojournalistes contemporains, Reza parcourt le monde depuis 30 ans. Témoin des guerres et des instants de paix, homme engagé mettant la formation visuelle informelle des jeunes et des femmes au service d’un monde meilleur, il a fondé en 2001 l’ONG Aina en Afghanistan et mène des actions de formation dans le monde, tout en poursuivant ses reportages pour les médias internationaux.

Reza, par ailleurs auteur de 27 ouvrages dont Destins croisés, Entre Guerres et paix, War + Peace, expose dans le monde entier : Chants de café et Soul of coffee, Fenêtres de l’âme, Une terre une famille, Hope…Son œuvre, primée de nombreuses fois sur le plan international, il l’explique tout simplement par ces mots :   » Le monde est mon champ de vision. De la guerre à la paix, de l’ineffable aux instants de poésie, mes images se veulent des témoignages de notre humanité sur les routes du monde « . Pour les organisateurs de l’Université, « Reza nous fait là un énorme cadeau : l’invité de la séance inaugurale…ne pouvait être que lui ! ».

Le 3 décembre, à Albertville, à 20h30, Salle de Maistre (*), Reza abordera, photos à l’appui, le thème du « voyage de l’engagement », avant de dialoguer avec plusieurs jeunes voyageurs et de répondre aux questions du public. En prélude à cette soirée, dans l’après-midi,  il rencontrera des élèves de cycle 3 et de 6ème du Réseau de Réussite Scolaire d’Albertville, ainsi que des personnels – enseignants, animateurs – de l’éducation, une opération mise en œuvre par l’Inspection de l’Education Nationale d’Albertville.

(*) Salle de Maistre, 4, route de Pallud, Albertville – Pour accéder à cette conférence – entrée libre dans la limite des places disponibles – il est impératif de s’inscrire au préalable sur : http://www.universite-populaire-du-voyage.com ou directement à la maison du tourisme d’Albertville.

Contact :

Bruno Van Den Driessche, directeur du Grand Bivouac, bruno@grandbivouac.com : 06 79 36 43 15

Fabrice Couteau, assistant de communication, fabrice@grandbivouac.com  : 06 29 33 93 44

Festival / Voyage – Avec plus de 29.000 entrées, le Grand Bivouac persiste et signe

Festival / Voyage

Avec plus de 29.000 entrées, le Grand Bivouac persiste et signe

table ronde 2013Les organisateurs eux-mêmes avouent leur « divine surprise » : avec plus de 29.000 entrées en trois jours, le Grand Bivouac d’Albertville – qui vient de se dérouler du 18 au 20 octobre – affiche, à l’heure du bilan, le 2ème meilleur score de fréquentation depuis sa création.

C’était en 2011, pour son dixième anniversaire : le festival « du voyage et des découvertes partagées » atteignait alors son record de fréquentation (plus de 30.000 entrées) depuis sa création en 2002. Lundi matin, à l’heure des comptes, l’association organisatrice et la Ville d’Albertville ont eu la confirmation d’une douzième édition particulièrement réussie : plus de 29.000 entrées enregistrées aux conférences (+ 14% à elles seules), expositions, animations, Salon du Livre et Village des exposants. « C’est vrai, reconnaissons-le, avouent les responsables. On pouvait s’attendre à tout. D’une manière générale, l’été n’a pas été très favorable aux festivals et on ne peut pas dire que le moral des Français soit au beau fixe ! Mais l’invitation à reprendre la route – thème du festival – et donc, à reprendre espoir a sans doute joué aussi, au-delà d’un renouvellement sans cesse assuré de la programmation, le lancement de projets nouveaux, la qualité de nos partenaires et une organisation…au top ! ».
Le Grand Bivouac en a profité également pour présenter au public les 14 résidents de la première « promotion » de la Villa Marco Polo, destinée à accompagner les jeunes voyageurs « dans leur projet de raconter le monde » et annoncer le lancement effectif de l’Université Populaire du Voyage, en décembre prochain, à Albertville, en présence du grand reporter photographe d’origine iranienne Reza.

Contact :

Guy Chaumereuil, président du Grand Bivouac  : 06 87 79 96 04

Bruno Van Den Driessche, directeur du Grand Bivouac : 06 79 36 43 15

Quatorze jeunes voyageurs sélectionnés pour la toute nouvelle « Villa Marco Polo »

Quatorze jeunes voyageurs sélectionnés pour la toute nouvelle « Villa Marco Polo »

jeune-carte

En inaugurant ce vendredi la 12ème édition du Grand Bivouac, festival du voyage et des découvertes partagées – du 18 au 20 octobre, à Albertville (Savoie) – les organisateurs ont dévoilé les noms des quatorze jeunes voyageurs (*) qui composeront la toute première promotion de la Villa Marco Polo.

Crée dans l’esprit et le prolongement du festival pour accompagner dans leurs projets les jeunes adultes qui souhaitent « voyager pour raconter le monde », la Villa Marco Polo, basée à Albertville, offrira à ses résidents le parrainage individualisé d’un voyageur ou d’une voyageuse confirmé (e) – journaliste, écrivain, réalisateur, documentariste, scientifique, universitaire, artiste, globe-trotter… – d’un cycle d’ateliers-formation, d’un suivi et de la valorisation des œuvres réalisées.
Pour cette première promotion, le comité de pilotage de la Villa Marco Polo a puisé dans une première sélection de 35 candidatures – 150 demandes au total – issues de toutes les régions de France, de Suisse et de Belgique et proposant autant de projets de voyage et de récits aux quatre coins du monde : Birmanie, Argentine, Inde, Tanzanie, Australie, Brésil, Algérie…
Par ailleurs, les organisateurs du festival ont également confirmé le lancement début décembre de l’Université Populaire du Voyage, « un cycle annuel de conférences-débats, ouvert à toutes et tous, pour prolonger et approfondir, à partir des acquis du voyage, la compréhension et la réflexion sur l’état du monde, l’évolution des sociétés et la place de l’individu et du collectif au sein de ces sociétés ».
(*) Jade Blanc (Lozère), Clément Burelle (Savoie), Jokolor (Aveyron), Estelle Fromentin (Paris), Dorothée Lasne (Hérault), Marion Longo (Tarn), Jonathan Maitrot (Suisse), Julien Masson (Savoie), Jade Mietton (Isère), Anne-Laure Paffenholz (Alpes Maritimes), Lola Palmier (Seine-Saint-Denis), Béatrice Roman-Amat (Seine-Saint-Denis), Laura Talias (Côtes d’Armor) et Aurore Wouters (Belgique).

Contact :

Guy Chaumereuil, président du Grand Bivouac  : 06 87 79 96 04

Bruno Van Den Driessche, directeur du Grand Bivouac : 06 79 36 43 15

Le Grand Bivouac inaugure un Village tout neuf

Rendez-vous du 18 au 20 octobre, à Albertville (Savoie)

Le Grand Bivouac inaugure un Village tout neuf

village

Non plus « un » salon mais « des » salons, une Géode centrale et de multiples espaces de rencontre, d’expositions et de restauration : le « Village » du Grand Bivouac s’agrandit encore et innove pour fêter son retour place du Pénitencier…

En douze ans, il aura fait plusieurs fois la « navette », d’un côté ou de l’autre de l’avenue des Chasseurs alpins. Cette année, le Village du Grand Bivouac – c’est désormais son nom – retrouve la place du Pénitencier, son lieu d’origine. Pour le reste, c’est un visage tout neuf qu’il offrira, du 18 au 20 octobre, sur près de 5.000 m2, aux milliers de visiteurs qui, entre deux conférences ou autres rendez-vous horaires, ont pris l’habitude de se retrouver : plusieurs salons distincts mais regroupés autour de la place du village – le Salon du Voyage avec ce qui se fait de mieux et de plus professionnel en matière d’agences spécialisées, le Salon du Livre avec ses deux libraires partenaires, la Librairie des Bauges et la Librairie du Bois d’Amarante et leur sélection de 5.000 ouvrages, un marché artisanal rebaptisé « Le Souk » pour découvrir « toutes les couleurs et senteurs de la terre » – un espace scénique pour la musique et tout au centre , une étonnante géode de 100 places pour accueillir, pendant trois jours, douze grands débats et rencontres.

Des espaces de repos y seront également aménagés, tandis que le restaurant-bar de la Cantine Bio, ouvert sur l’intérieur comme sur l’extérieur du Village, accueillera en permanence les festivaliers pour un temps de…récupération bien mérité !

L’ensemble du dispositif – y compris l’accès aux grands débats du festival organisés sous la Géode avec les invités de marque du Grand Bivouac  – sera ouvert les vendredi et samedi de 9h. à 19h et le dimanche de 10h. à 18h. pour 2 €/ jour ou, nouveauté 2013, avec un Pass 3 jours de 3 € (gratuité totale pour les moins de 18 ans). Autre innovation qui fera sans doute plaisir aux…retardataires : chaque jour, la dernière heure d’ouverture sera gratuite !

Voir le Teaser Vidéo  : http://youtu.be/WauIrvbpO6M

Réservation des conférences : Billetterie en ligne sur www.grandbivouac.com 

Découvrez le Proramme complet : http://issuu.com/grandbivouac/docs/programme2013-ordre

 Contacts Presse: Bruno Van den Driessche, Directeur, 06 79 36 43 15, bruno@grandbivouac.com Fabrice Couteau, Assistant de communication, 04 79 32 48 64, fabrice@grandbivouac.com

Un Grand Bivouac…en culottes courtes

Rendez-vous du 18 au 20 octobre, à Albertville (Savoie)

IMG 5341-Pauline

Cette année, au cœur de la ville – la Place de l’Europe – le festival a décidé de réserver un espace de plus  de 1.000 m2 d’animation, de jeu et de découverte aux voyageurs en herbe. Une « première » pour le Bivouac des mômes.

Depuis plusieurs années déjà, le Grand Bivouac ne cesse de développer son programme d’animation pour les jeunes enfants. Mais pour sa 12ème édition, c’est l’un des espaces les plus en vue de la cité olympique – la Place de l’Europe – que les organisateurs ont choisi de dédier presque entièrement aux voyageurs en culottes courtes, soit plus de 1.000 m2 pour le seul Bivouac des mômes : de la Tente du jeune explorateur où il lui sera proposé de partir « pour un quart d’heure », comme s’il y était, en Himalaya ou en Azerbaïdjan ( !) à la Malle du Voyageur de l’écrivain Jean-Yves Loude, bourrée de cartes, de contes, d’albums et d’instruments de musique, en passant par les Apprentis imprimeurs, les ateliers créatifs, la librairie Jeunesse et les jeux en bois de Festijeux, on se demande déjà qui seront les plus intrigués : les enfants…ou leur parents ?

En famille,  on aura aussi tout le loisir de découvrir, sous forme d’exposition ou en vidéo, l’ensemble des projets pédagogiques réalisés par des élèves d’Albertville et de la Savoie en lien avec l’étonnante expédition « Iceberg en famille » de Pierre Dutrievoz et ses deux fils Lorentz et Niels (dont le film, produit par MC4,
« Là où naissent les icebergs », sera projeté en avant-première, à trois reprises, durant le festival). Une opération regroupant plus d’un millier d’enfants en partenariat avec l’Education nationale et le Centre Glacialis.

Au total, sur trois jours, le Grand Bivouac 2013 proposera, avec ses  110 rendez-vous – conférences, projections, rencontres et débats, expositions, animations – un Village du voyage découverte (Salon du livre, Salon des professionnels du voyage, Géode, marché artisanal, restauration) un nouveau site d’échanges et d’exposition « Ailleurs commence ici » et le Bivouac des Mômes.

Voir le Teaser Vidéo  : http://youtu.be/WauIrvbpO6M

Réservation des conférences : Billetterie en ligne sur www.grandbivouac.com 

Découvrez le Proramme complet :
http://issuu.com/grandbivouac/docs/programme2013-ordre

 Contacts Presse:
Bruno Van den Driessche, Directeur, 06 79 36 43 15, bruno@grandbivouac.com
Fabrice Couteau, Assistant de communication, 04 79 32 48 64, fabrice@grandbivouac.com

Le Grand Bivouac, de Compostelle à l’Himalaya

Le Grand Bivouac, de Compostelle à l’Himalaya

vanoise« Il faut reprendre la route ! »

Des chemins de Compostelle aux sentiers de l’Himalaya, l’heure est à la marche et à l’itinérance. Pour réfléchir, rencontrer, « repartir du bon pied » dans une société qui tourne en rond.

Trois questions à Guy Chaumereuil, fondateur du Grand Bivouac, festival du voyage et des découvertes partagées…et président de la Grande traversée des Alpes.

« Reprendre la route » dites-vous aux festivaliers de la 12ème édition du Grand Bivouac (*). Pourquoi ?

Parce que le voyage apparait plus que jamais aujourd’hui comme un levier pour comprendre le monde. Du moins, tenter de mieux le comprendre. Dans les débats que nous avons aujourd’hui en France, sur la ou les crises, j’ai le sentiment qu’un peu d’air ne serait pas de trop. Sortir de chez soi, découvrir d’autres horizons, aller au devant d’autres que nous-mêmes et peut-être aussi, chemin faisant, puiser de nouvelles énergies, de nouvelles idées. D’une certaine manière, user d’une mondialisation positive pour confronter et échanger les approches, les bonnes pratiques, les solutions…

C’est une conviction personnelle ?

Oui, sans doute, mais elle me semble largement partagée. Regardez dans l’actualité de ces derniers mois, il est quand même frappant de noter le caractère simultané d’initiatives individuelles qu’on ne peut s’empêcher – même si leurs motivations sont évidemment différentes – de relier les unes aux autres : la marche du député Jean Lassalle, celle du généticien Axel Kahn, le succès assez époustouflant du récit de Jean-Christophe Rufin « Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi » – il sera d’ailleurs notre grand témoin pour cette 12ème édition – ou celui de Jean-Paul Kauffmann, « Remonter la Marne ». Ou encore la sortie remarquée cette semaine du film « The Way » qui a pour cadre le Chemin de Compostelle. Pour nous, c’est évident : il faut reprendre la route !

Le Grand Bivouac met en oeuvre, cette année, en plus du festival, une Villa Marco Polo pour les jeunes voyageurs et une Université Populaire du Voyage. Toujours pour les mêmes raisons ?

Oui, aider les jeunes voyageurs « qui veulent raconter le monde » à réaliser leur projet, c’est l’objectif de cette Villa Marco Polo : plus de 150 d’entre eux ont répondu à notre appel et 35 candidatures sont en train d’être étudiées pour la première année. Quant à l’Université populaire du Voyage – dont le premier rendez-vous aura lieu avant la fin de l’année – elle doit permettre d’aller plus loin dans les thèmes qui sont identifiés lors du festival. Je ne dis pas que le voyage est l’alpha et l’omega des solutions à la crise ! Mais il peut modestement y contribuer…

(Du 17 au 20 octobre 2013, à Albertville (Savoie). www.grandbivouac.com – Festival du voyage – Projection – Conférence – Exposition – Animation – Salon du Voyage/Aventure)

Voir le Teaser Vidéo du festival  : http://youtu.be/WauIrvbpO6M

Découvrez le Proramme complet du festival :
http://issuu.com/grandbivouac/docs/programme2013-ordre 

Contacts Presse:
Bruno Van den Driessche, Directeur, 06 79 36 43 15, bruno@grandbivouac.com
Fabrice Couteau, Assistant de communication, 04 79 32 48 64, fabrice@grandbivouac.com

« Pour un islam des lumières » – Colloque au SÉNAT

« Pour un islam des lumières »  

Colloque au SÉNAT

Lundi 7 Octobre 2013

de 14h30 à 17h30

A l’occasion de la sortie du livre d’Olivier Weber, La Confession de Massoud (Flammarion), des écrivains et des experts du monde arabo-musulman s’interrogent: y-a-t‘il encore une place pour un islam des Lumières aujourd’hui, en France et dans le monde?

L’islam n’a jamais été autant décrié, instrumentalisé surtout. Et pourtant l’islam de tolérance existe. Les 1,4 milliard de fidèles dans le monde souffrent du fanatisme exercé par une minorité. Ecrivains, chercheurs et cinéastes se réunissent pour expliquer en quoi l’islam est aussi une religion de la modernité, peut affirmer le choix du progrès et prôner l’égalité entre l’homme et la femme.

Programme

-14h30-14h45: ouverture, par Bariza Khiari, vice-présidente du Sénat

-14h45-15h00: Les espoirs des printemps arabes, par Gilles Kepel, professeur à Sciences Po, politologue, auteur de Passion arabe

-15H00-15h15: De quelques valeurs oubliées de l’islam, par Malek Chebel, anthropologue de l’islam contemporain et historien, auteur du Dictionnaire amoureux de l’islam

-15h15-15h30 : De quelques malentendus sur l’islam, par Tahar Ben Jelloun, écrivain franco-marocain, Prix Goncourt

-15h30-15h45: La spiritualité dans l’islam: l’exemple du soufisme et de Rûmi, par Reza, photographe, lauréat du World Press

-15h45-16h00: La place de la femme dans l’islam, par Mireille Duteil, grand reporter au Point, spécialiste du monde arabo-musulman

-16h00-16h15: Islam de tolérance et islam fondamentaliste, par Barmak Akram, cinéaste franco-afghan, auteur de L’Enfant de Kaboul

-16h15-16h30: Musulman de France, par Abdelkader Djemaï, écrivain d’origine algérienne, président du Prix Amerigo Vespucci, auteur de La Dernière Nuit de l’Emir

-16h30-16h45 : L’islam de France et des banlieues, par Nadir Ioulain, cinéaste, auteur du documentaire Français de souche

-16h45-17h00 : Pour un islam des Lumières, par Olivier Weber, écrivain et grand reporter, auteur de La Confession de Massoud
-17h00-17h30: débat avec la salle.

>Projection en exclusivité de 5 à 10 mn du dernier film de Barmak Akram, Wajma (An Afghan Love Story), primé au Festival Sundance en 2013.

Sénat, Palais du Luxembourg

Salle Monnerville 26, rue de Vaugirard – 75006 Paris

Réservation obligatoire : cajame@flammarion.fr