Archives du mot-clé Université Populaire du Voyage

La Villa Marco Polo lance une session croisée entre les promotions 2014 et 2015

CP Villa mai2015

CONTACTS PRESSE

Bertrand Perret, Directeur général : 06 79 36 43 15 / bertrand@grandbivouac.com

Bérengère Dauphin, Chargée de communication : 04 79 32 48 64 / berengere@grandbivouac.com

Pierre de Vallombreuse est l’invité de l’Université Populaire du Voyage, le 6 mai, à Albertville

cpPV2

CONTACTS PRESSE

Bertrand Perret, Directeur général : 06 79 36 43 15 / bertrand@grandbivouac.com

Bérengère Dauphin, Chargée de communication : 04 79 32 48 64 / berengere@grandbivouac.com

Guy Chaumereuil, personnalité de l’Année 2014 pour l’Association des Journalistes du Tourisme (AJT)

Guy Chaumereuil, personnalité de l’Année 2014 pour l’Association des Journalistes du Tourisme (AJT)

Prix 14 laureats Robert 4Par le biais de son président, c’est  l’Association du Grand Bivouac d’Albertville, festival du voyage et des découvertes partagées, qui est récompensée pour ses nouvelles initiatives, la Villa Marco Polo qui vise à accompagner les projets de jeunes voyageurs « désireux de raconter le monde » et l’Université populaire du Voyage.

Destiné chaque année  à récompenser  un professionnel du tourisme « pour son action, sa passion, son humanisme (…) et ce qu’il a pu apporter à la sphère touristique », le Prix de la Personnalité de l’année 2014 de l’Association des Journalistes du Tourisme (AJT) a été décerné ce vendredi  5 décembre, à Paris, à Guy Chaumereuil, président de l’association du Grand Bivouac d’Albertville, festival du voyage et des découvertes partagées, pour la création récente de la Villa Marco Polo et l’Université populaire du Voyage.

Lancée en 2014 dans la foulée du festival, la Villa Marco Polo se propose d’accompagner désormais des promotions de jeunes voyageurs « qui ont pour projet de raconter le monde à un large public », à travers des supports aussi divers que le livre, le carnet numérique, le son ou la vidéo. Cette aide se traduit tout particulièrement par l’attribution à chaque jeune résident (e) d’un parrain ou d’une marraine professionnel (le) et l’organisation à Albertville de trois cycles annuels d’ateliers comportant aussi bien une sensibilisation à l’anthropologie qu’à la conduite de projet ou aux techniques audiovisuelles et numériques. L’Université populaire du Voyage, quant à elle, est un cycle de conférences organisées « sur des thèmes de réflexion sociétaux ou géopolitiques, que la pratique du voyage et la rencontre avec l’autre sont en mesure d’alimenter ».

A l’occasion de la remise du trophée, Guy Chaumereuil a tenu à remercier chaleureusement l’AJT – il a lui-même été journaliste « pendant trente ans ! » – et à rappeler combien cette triple aventure – le Grand Bivouac (*), la Villa Marco Polo et l’Université du Voyage – sont le fruit « d’une action enthousiaste et collective de l’association et du Comité de pilotage de la Villa, avec le soutien étroit de la Ville d’Albertville, du Département de la Savoie et du Conseil Régional Rhône-Alpes ». Par ailleurs président du Parc National de la Vanoise, de la Grande Traversée des Alpes et de l’association chambérienne Montanéa – plateforme nationale de rencontre entre les professionnels de la montagne et d’échange avec le grand public – il a insisté sur « un dynamisme alpin qui ne se dément pas en matière touristique : le Parc de la Vanoise s’engage aujourd’hui dans une véritable stratégie d’appui aux communes pour un développement économique durable et la Grande Traversée des Alpes s’apprête à fédérer, sous l’égide du Comité de Massif, les énergies de tous les acteurs touristiques alpins autour d’un Contrat de destination « Voyage dans les Alpes » qui vient d’être accordé par le Ministère des Affaires Etrangères et du Développement International et les deux Secrétariats d’Etat  au Commerce extérieur, à la Promotion du tourisme et aux Français de l’étranger ainsi qu’ au Commerce, à l’Artisanat, à la Consommation et à l’Économie sociale et solidaire ».

La 14ème édition du Grand Bivouac aura lieu du 16 au 18 octobre 2015

(*) Chaque année en octobre, le Grand Bivouac, crée en 2002, enregistre à Albertville une fréquentation de plus de 30.000 entrées en 3 jours, autour de 110 rendez-vous proposés.

Contact Presse :

Bruno Van Den Driessche, directeur, bruno@grandbivouac.com, 06 79 36 43 15

Université populaire du Voyage – 3ème conférence

Université populaire du Voyage – 3ème conférence

Grands reporters, écrivains voyageurs :
une histoire d’aujourd’hui.

Conférence d’Olivier Weber

Dans les maquis afghansComment raconter le monde…quand il ne cesse de bouger ? En un siècle, pêle-mêle, les deux guerres, la Révolution russe, la décolonisation, l’Espagne, l’Irlande, le Proche-Orient, la Guerre froide, le Vietnam, le terrorisme international aujourd’hui et bien d’autres terrains de confrontation encore : dans la lignée des grands noms du journalisme et de la littérature voyageuse – Joseph Kessel, Albert Londres, Jack London, Blaise Cendrars ou plus près de nous, Lucien Bodard – Olivier Weber, grand reporter, écrivain-voyageur et cinéaste (*), nous entraîne dans l’aventure du monde à travers le grand reportage. Fort de sa propre expérience et de celle de ses confrères missionnés aux quatre coins du globe, il nous raconte la vie et l’œuvre de ces  grands témoins d’hier et d’aujourd’hui.

Le vendredi 11 avril à 20h30
Salle de Maistre – Albertville

Conférence gratuite, ouverte à tous, inscription indispensable sur : www.grandbivouac.com

(*)  Olivier Weber a longtemps été correspondant de guerre. Spécialiste des mouvements de guérilla, il a couvert une vingtaine de conflits. Il a été également ambassadeur itinérant chargé de la lutte contre la criminalité organisée et la traite des êtres humains.

Contact :
Bruno Van Den Driessche, directeur, bruno@grandbivouac.com : 06 79 36 43 15
Fabrice Couteau, assistant de communication, fabrice@grandbivouac.com  : 06 29 33 93 44

Olivier Weber, invité à l’Université du Voyage le 11 avril 2014

 

Profession explorateur, Olivier Weber

Olivier Weber a été à Angkor (Cambodge, mai-juin 2001)

Comment raconter le monde… quand il ne cesse de changer? En un siècle, pêle-mêle, les deux guerres, la Révolution russe, la décolonisation, l’Espagne, l’Irlande, le Proche-Orient, la Guerre froide, le Vietnam, le terrorisme international aujourd’hui et bien d’autres terrains de confrontation encore : dans la lignée des grands noms du journalisme et de la littérature voyageuse – Joseph Kessel, Albert Londres, Jack London, Blaise Cendrars ou plus près de nous, Lucien Bodard – Olivier Weber, grand reporter, écrivain-voyageur et cinéaste (*), nous entraîne dans l’aventure du monde à travers le grand reportage. Fort de sa propre expérience et de celle de ses confrères missionnés aux quatre coins du globe, il nous raconte la vie et l’œuvre de ces  grands témoins d’hier et d’aujourd’hui.

 

(*)  Olivier Weber a longtemps été correspondant de guerre. Spécialiste des mouvements de guérilla, il a couvert une vingtaine de conflits. Il a été également ambassadeur de France itinérant auprès des Nations Unies.

Conférence d’Olivier Weber

Le 11 avril 2014 à 20h30

Salle de Maistre,
4, route de Pallud, Albertville.

Le photojournaliste Reza, 1er invité de l’Université Populaire du Voyage, le 3 décembre à Albertville

Le photojournaliste Reza, 1er invité de l’Université Populaire du Voyage, le 3 décembre à Albertville

Photo by Tim MantoaniGrande soirée publique – et rencontres avec la communauté scolaire – au programme du célèbre photojournaliste Reza, à l’occasion de l’ouverture de l’Université Populaire du Voyage, ouverte à toutes et à tous, entrée libre…mais réservation indispensable !

Philanthrope, idéaliste, humaniste, architecte de formation et célèbre photojournaliste notamment pour National Geographic, Reza a donc accepté, le 3 décembre prochain,  d’être le tout premier invité de l’Université Populaire du Voyage créé par le Grand Bivouac  avec le soutien de la Ville d’Albertville. Internationalement reconnu comme l’un des plus grands photojournalistes contemporains, Reza parcourt le monde depuis 30 ans. Témoin des guerres et des instants de paix, homme engagé mettant la formation visuelle informelle des jeunes et des femmes au service d’un monde meilleur, il a fondé en 2001 l’ONG Aina en Afghanistan et mène des actions de formation dans le monde, tout en poursuivant ses reportages pour les médias internationaux.

Reza, par ailleurs auteur de 27 ouvrages dont Destins croisés, Entre Guerres et paix, War + Peace, expose dans le monde entier : Chants de café et Soul of coffee, Fenêtres de l’âme, Une terre une famille, Hope…Son œuvre, primée de nombreuses fois sur le plan international, il l’explique tout simplement par ces mots :   » Le monde est mon champ de vision. De la guerre à la paix, de l’ineffable aux instants de poésie, mes images se veulent des témoignages de notre humanité sur les routes du monde « . Pour les organisateurs de l’Université, « Reza nous fait là un énorme cadeau : l’invité de la séance inaugurale…ne pouvait être que lui ! ».

Le 3 décembre, à Albertville, à 20h30, Salle de Maistre (*), Reza abordera, photos à l’appui, le thème du « voyage de l’engagement », avant de dialoguer avec plusieurs jeunes voyageurs et de répondre aux questions du public. En prélude à cette soirée, dans l’après-midi,  il rencontrera des élèves de cycle 3 et de 6ème du Réseau de Réussite Scolaire d’Albertville, ainsi que des personnels – enseignants, animateurs – de l’éducation, une opération mise en œuvre par l’Inspection de l’Education Nationale d’Albertville.

(*) Salle de Maistre, 4, route de Pallud, Albertville – Pour accéder à cette conférence – entrée libre dans la limite des places disponibles – il est impératif de s’inscrire au préalable sur : http://www.universite-populaire-du-voyage.com ou directement à la maison du tourisme d’Albertville.

Contact :

Bruno Van Den Driessche, directeur du Grand Bivouac, bruno@grandbivouac.com : 06 79 36 43 15

Fabrice Couteau, assistant de communication, fabrice@grandbivouac.com  : 06 29 33 93 44

Une jeune Parisienne lauréate des « Premiers Pas de l’Aventure » 2013

Festival / Voyage

Une jeune Parisienne lauréate des « Premiers Pas de l’Aventure » 2013

laureate-2013Agnès Géminet voulait suivre les traces d’Alexandre le Grand. Pari doublement réussi. Son périple et le récit – « Baroud N’ Road » – qu’elle en fait ont été couronnés, le week-end dernier, au Grand Bivouac d’Albertville, par le Prix des « Premiers Pas de l’Aventure » attribué aux jeunes voyageurs.

Le moins que l’on puisse dire est qu’elle n’a pas froid aux yeux : l’an passé, à 21 ans, Agnès Géminet est partie à vélo, seule, sur les traces… d’Alexandre le Grand, à travers le Liban et la Turquie, « parce que la route qu’il a tracée, interculturelle, est plus que jamais dans l’actualité, entre Orient et Occident, mais aussi parce qu’il est parti jeune, avec un esprit d’aventure et qu’au-delà de l’aspect  conquête de sa démarche,  il a cherché à s’imprégner de tout ce qu’il rencontrait ». Pour cela, la jeune femme, licenciée en histoire et archéologie et en sciences politiques, n’a pas hésité à s’ouvrir toutes grandes les portes de l’inconnu, bivouaquant dans les jardins…ou les mosquées, dormant chez l’habitant au hasard des rencontres,  avec pour tout équipement une bâche, un duvet, un réchaud et quelques vêtements, pour parcourir sur son vélo « de 60 à 120 kilomètres par jour ». Une route où elle a souvent croisé les flux de réfugiés ou d’émigrés auprès desquels elle s’est arrêtée parfois plusieurs jours.

Déjà lauréate des Bourses Zellidja – qui l‘ont soutenue dans son projet –  Agnès Géminet s’est donc vu attribuer, dimanche 20 octobre, le prix des « Premiers Pas de l’Aventure » attribué à l’issue du Grand Bivouac, festival du voyage et des découvertes partagées par les Villes d’Albertville et d’Aoste. Présidé par l’ethnologue et réalisatrice Marianne Chaud, le jury composé de personnalités du monde du voyage a souligné « son caractère frondeur (qui) lui permet de traverser légèrement mais sans innocence les troubles du Moyen-Orient. Son ouverture de coeur lui fait rencontrer aussi bien des dirigeants du Hezbollah que des candidats kurdes à l’exil, elle partage avec la même curiosité  la vie d’une famille de bergers nomades libanaise que l’intimité de femmes turques. Agnès est aussi une bonne photographe et excellente dessinatrice, pleine d’humour et d’humilité, qui sait magnifiquement transmettre sa passion du voyage et sa curiosité pour l’ailleurs ».

Le même jury a, par ailleurs, attribué un « coup de cœur » à Lucie Friedrich, auteure d’une performance mêlant danse, costume, photos, musiques et récits pour raconter son histoire d’amitié avec l’Inde, pour « son ton personnel, sa créativité, sa singularité et son humour ». Lors de cette 12ème édition, les organisateurs du Grand Bivouac ont, par ailleurs, confirmé le lancement effectif de la Villa Marco Polo, destinée à accompagner les jeunes voyageurs « dans leur projet de raconter le monde » et de l’Université Populaire du Voyage en décembre prochain à Albertville.

Contact :

Guy Chaumereuil, président du Grand Bivouac  : 06 87 79 96 04

Bruno Van Den Driessche, directeur du Grand Bivouac : 06 79 36 43 15

Quatorze jeunes voyageurs sélectionnés pour la toute nouvelle « Villa Marco Polo »

Quatorze jeunes voyageurs sélectionnés pour la toute nouvelle « Villa Marco Polo »

jeune-carte

En inaugurant ce vendredi la 12ème édition du Grand Bivouac, festival du voyage et des découvertes partagées – du 18 au 20 octobre, à Albertville (Savoie) – les organisateurs ont dévoilé les noms des quatorze jeunes voyageurs (*) qui composeront la toute première promotion de la Villa Marco Polo.

Crée dans l’esprit et le prolongement du festival pour accompagner dans leurs projets les jeunes adultes qui souhaitent « voyager pour raconter le monde », la Villa Marco Polo, basée à Albertville, offrira à ses résidents le parrainage individualisé d’un voyageur ou d’une voyageuse confirmé (e) – journaliste, écrivain, réalisateur, documentariste, scientifique, universitaire, artiste, globe-trotter… – d’un cycle d’ateliers-formation, d’un suivi et de la valorisation des œuvres réalisées.
Pour cette première promotion, le comité de pilotage de la Villa Marco Polo a puisé dans une première sélection de 35 candidatures – 150 demandes au total – issues de toutes les régions de France, de Suisse et de Belgique et proposant autant de projets de voyage et de récits aux quatre coins du monde : Birmanie, Argentine, Inde, Tanzanie, Australie, Brésil, Algérie…
Par ailleurs, les organisateurs du festival ont également confirmé le lancement début décembre de l’Université Populaire du Voyage, « un cycle annuel de conférences-débats, ouvert à toutes et tous, pour prolonger et approfondir, à partir des acquis du voyage, la compréhension et la réflexion sur l’état du monde, l’évolution des sociétés et la place de l’individu et du collectif au sein de ces sociétés ».
(*) Jade Blanc (Lozère), Clément Burelle (Savoie), Jokolor (Aveyron), Estelle Fromentin (Paris), Dorothée Lasne (Hérault), Marion Longo (Tarn), Jonathan Maitrot (Suisse), Julien Masson (Savoie), Jade Mietton (Isère), Anne-Laure Paffenholz (Alpes Maritimes), Lola Palmier (Seine-Saint-Denis), Béatrice Roman-Amat (Seine-Saint-Denis), Laura Talias (Côtes d’Armor) et Aurore Wouters (Belgique).

Contact :

Guy Chaumereuil, président du Grand Bivouac  : 06 87 79 96 04

Bruno Van Den Driessche, directeur du Grand Bivouac : 06 79 36 43 15

Le Grand Bivouac, de Compostelle à l’Himalaya

Le Grand Bivouac, de Compostelle à l’Himalaya

vanoise« Il faut reprendre la route ! »

Des chemins de Compostelle aux sentiers de l’Himalaya, l’heure est à la marche et à l’itinérance. Pour réfléchir, rencontrer, « repartir du bon pied » dans une société qui tourne en rond.

Trois questions à Guy Chaumereuil, fondateur du Grand Bivouac, festival du voyage et des découvertes partagées…et président de la Grande traversée des Alpes.

« Reprendre la route » dites-vous aux festivaliers de la 12ème édition du Grand Bivouac (*). Pourquoi ?

Parce que le voyage apparait plus que jamais aujourd’hui comme un levier pour comprendre le monde. Du moins, tenter de mieux le comprendre. Dans les débats que nous avons aujourd’hui en France, sur la ou les crises, j’ai le sentiment qu’un peu d’air ne serait pas de trop. Sortir de chez soi, découvrir d’autres horizons, aller au devant d’autres que nous-mêmes et peut-être aussi, chemin faisant, puiser de nouvelles énergies, de nouvelles idées. D’une certaine manière, user d’une mondialisation positive pour confronter et échanger les approches, les bonnes pratiques, les solutions…

C’est une conviction personnelle ?

Oui, sans doute, mais elle me semble largement partagée. Regardez dans l’actualité de ces derniers mois, il est quand même frappant de noter le caractère simultané d’initiatives individuelles qu’on ne peut s’empêcher – même si leurs motivations sont évidemment différentes – de relier les unes aux autres : la marche du député Jean Lassalle, celle du généticien Axel Kahn, le succès assez époustouflant du récit de Jean-Christophe Rufin « Immortelle randonnée, Compostelle malgré moi » – il sera d’ailleurs notre grand témoin pour cette 12ème édition – ou celui de Jean-Paul Kauffmann, « Remonter la Marne ». Ou encore la sortie remarquée cette semaine du film « The Way » qui a pour cadre le Chemin de Compostelle. Pour nous, c’est évident : il faut reprendre la route !

Le Grand Bivouac met en oeuvre, cette année, en plus du festival, une Villa Marco Polo pour les jeunes voyageurs et une Université Populaire du Voyage. Toujours pour les mêmes raisons ?

Oui, aider les jeunes voyageurs « qui veulent raconter le monde » à réaliser leur projet, c’est l’objectif de cette Villa Marco Polo : plus de 150 d’entre eux ont répondu à notre appel et 35 candidatures sont en train d’être étudiées pour la première année. Quant à l’Université populaire du Voyage – dont le premier rendez-vous aura lieu avant la fin de l’année – elle doit permettre d’aller plus loin dans les thèmes qui sont identifiés lors du festival. Je ne dis pas que le voyage est l’alpha et l’omega des solutions à la crise ! Mais il peut modestement y contribuer…

(Du 17 au 20 octobre 2013, à Albertville (Savoie). www.grandbivouac.com – Festival du voyage – Projection – Conférence – Exposition – Animation – Salon du Voyage/Aventure)

Voir le Teaser Vidéo du festival  : http://youtu.be/WauIrvbpO6M

Découvrez le Proramme complet du festival :
http://issuu.com/grandbivouac/docs/programme2013-ordre 

Contacts Presse:
Bruno Van den Driessche, Directeur, 06 79 36 43 15, bruno@grandbivouac.com
Fabrice Couteau, Assistant de communication, 04 79 32 48 64, fabrice@grandbivouac.com

Jeunes voyageurs Ouverture des candidatures à la Villa Marco Polo

Vous avez entre 18 et 30 ans ?

Vous êtes francophone ? Votre projet de voyage est de « raconter le monde » ? Et vous voulez partir dans le courant de l’année 2014 ? Alors, vous serez peut-être, au début de l’année prochaine, l’un des premiers « résidents » de la toute nouvelle Villa Marco Polo lancée par le Grand Bivouac, le festival du voyage et des découvertes partagées.

A l’origine de l’initiative, une conviction forte des organisateurs du festival qui consacrent déjà une part significative de leur programmation aux récits de jeunes voyageurs : « Le voyage est un merveilleux  levier pour comprendre l’évolution du monde et s’y impliquer.  La Villa Marco Polo viendra en appui  pour susciter, préparer et soutenir les grands voyageurs de demain ».
jeune-carteAu programme de la Villa qui ouvrira officiellement ses portes en janvier prochain à Albertville (Savoie), lieu d’accueil du festival depuis sa création en 2002, « « trois offres complémentaires et indissociables : un accompagnement personnalisé à travers un parrain ou une marraine réputé (e) dans le monde du voyage , un programme de sessions collectives pour se former au voyage, à l’altérité, acquérir des notions de géopolitique, d’ethnologie ou d’anthropologie, mais aussi des techniques d’organisation et de logistique, d’écriture et de récit de voyage sous toutes ses formes  – film, documentaire et web documentaire, montage numérique, livre, carnet de voyage, œuvre artistique, etc –  ainsi que l’accès aux sessions de l’Université ». Car dans le même temps, le Grand Bivouac  lancera aussi, dès l’automne prochain, son « Université populaire du voyage », un cycle de conférences destiné à « approfondir les réflexions suscitées par le voyage ».
Dès maintenant, les dossiers de candidature à la « promotion » 2014 de la Villa Marco Polo sont à remplir sur inscriptions.villa-marcopolo.com jusqu’au 1er septembre. La sélection définitive aura lieu en septembre – 12 candidatures au maximum seront retenues après examen du dossier puis entretien – et annoncée lors de la douzième édition du Grand Bivouac, du 17 au 20 octobre prochains. Une édition dont le thème, « Nouvelles routes, nouveaux mondes », est déjà en soi, pour la Villa Marco Polo et ses premiers résidents, tout un programme…