Archives du mot-clé Reza

La « Villa » des jeunes voyageurs ouvre ses portes !

La « Villa » des jeunes voyageurs ouvre ses portes ! 

Après le « festival du voyage et des découvertes partagées » et l’Université populaire du voyage, le Grand Bivouac lance, en ce début d’année, le 3ème étage de sa fusée : une « Villa » pour les jeunes voyageurs. Premier rassemblement, du 31 janvier au 2 février, à Albertville (Savoie)

Jean Joseph
Boillot

Deux mois à peine après le lancement réussi de leur Université Populaire du Voyage – plus de 400 personnes, début décembre, pour écouter le photojournaliste Reza – et à l’heure d’un second rendez-vous sur « la nouvelle Route de la Soie », ce vendredi 31 janvier, avec l’économiste Jean-Joseph Boillot, les organisateurs du Grand Bivouac s’apprêtent donc à ouvrir, à Albertville, les portes de leur « Villa » destinée aux jeunes voyageurs.

Du 31 janvier au 2 février, en effet, les 14 jeunes gens de la première promotion, sélectionnés parmi les 150 demandes initiales sur toute la France, mais également en Suisse et en Belgique (*) participeront à la session inaugurale des ateliers-formation prévus cette année pour les accompagner dans leur projets de voyage et de récit respectifs aux quatre coins du monde : Birmanie, Argentine, Inde, Tanzanie, Australie, Brésil, Algérie…

Au programme de cette première session, de solides interventions d’experts – Sylvie Brieu, grand reporter au National Geographic, Franck Michel, anthropologue du voyage, Jean-Jacques Eleouet, conseil en mécénat et fondations et enseignant en responsabilités sociales des organisations et Jean-Joseph Boillot, économiste, spécialiste des pays émergents, écrivain – mais aussi des échanges entre les résidents eux-mêmes et, promettent les organisateurs, « quelques temps, tout de même, de détente et de convivialité ! ».

Parallèlement à ces ateliers-formation, les jeunes de la Villa bénéficieront à titre individuel et pendant toute la durée de réalisation de leur projet personnel, de l’accompagnement et des conseils de parrains et marraines attitrés dont quelques-uns seront également présents à Albertville fin janvier.

(*) Jade Blanc (Lozère), Clément Burelle (Savoie), Estelle Fromentin (Paris), Dorothée Lasne (Hérault), Marion Longo (Tarn), Jonathan Maitrot (Suisse), Julien Masson (Savoie), Jade Mietton (Isère), Anne-Laure Paffenholz (Alpes Maritimes), Lola Palmier (Seine-Saint-Denis), Béatrice Roman-Amat (Seine-Saint-Denis), Laura Talias et Alice Glénisson (Côtes d’Armor) et Aurore Wouters (Belgique).

Contact :

Bruno Van Den Driessche, directeur, bruno@grandbivouac.com : 06 79 36 43 15

Fabrice Couteau, assistant de communication, fabrice@grandbivouac.com  : 06 29 33 93 44

Le photojournaliste Reza, 1er invité de l’Université Populaire du Voyage, le 3 décembre à Albertville

Le photojournaliste Reza, 1er invité de l’Université Populaire du Voyage, le 3 décembre à Albertville

Photo by Tim MantoaniGrande soirée publique – et rencontres avec la communauté scolaire – au programme du célèbre photojournaliste Reza, à l’occasion de l’ouverture de l’Université Populaire du Voyage, ouverte à toutes et à tous, entrée libre…mais réservation indispensable !

Philanthrope, idéaliste, humaniste, architecte de formation et célèbre photojournaliste notamment pour National Geographic, Reza a donc accepté, le 3 décembre prochain,  d’être le tout premier invité de l’Université Populaire du Voyage créé par le Grand Bivouac  avec le soutien de la Ville d’Albertville. Internationalement reconnu comme l’un des plus grands photojournalistes contemporains, Reza parcourt le monde depuis 30 ans. Témoin des guerres et des instants de paix, homme engagé mettant la formation visuelle informelle des jeunes et des femmes au service d’un monde meilleur, il a fondé en 2001 l’ONG Aina en Afghanistan et mène des actions de formation dans le monde, tout en poursuivant ses reportages pour les médias internationaux.

Reza, par ailleurs auteur de 27 ouvrages dont Destins croisés, Entre Guerres et paix, War + Peace, expose dans le monde entier : Chants de café et Soul of coffee, Fenêtres de l’âme, Une terre une famille, Hope…Son œuvre, primée de nombreuses fois sur le plan international, il l’explique tout simplement par ces mots :   » Le monde est mon champ de vision. De la guerre à la paix, de l’ineffable aux instants de poésie, mes images se veulent des témoignages de notre humanité sur les routes du monde « . Pour les organisateurs de l’Université, « Reza nous fait là un énorme cadeau : l’invité de la séance inaugurale…ne pouvait être que lui ! ».

Le 3 décembre, à Albertville, à 20h30, Salle de Maistre (*), Reza abordera, photos à l’appui, le thème du « voyage de l’engagement », avant de dialoguer avec plusieurs jeunes voyageurs et de répondre aux questions du public. En prélude à cette soirée, dans l’après-midi,  il rencontrera des élèves de cycle 3 et de 6ème du Réseau de Réussite Scolaire d’Albertville, ainsi que des personnels – enseignants, animateurs – de l’éducation, une opération mise en œuvre par l’Inspection de l’Education Nationale d’Albertville.

(*) Salle de Maistre, 4, route de Pallud, Albertville – Pour accéder à cette conférence – entrée libre dans la limite des places disponibles – il est impératif de s’inscrire au préalable sur : http://www.universite-populaire-du-voyage.com ou directement à la maison du tourisme d’Albertville.

Contact :

Bruno Van Den Driessche, directeur du Grand Bivouac, bruno@grandbivouac.com : 06 79 36 43 15

Fabrice Couteau, assistant de communication, fabrice@grandbivouac.com  : 06 29 33 93 44

Festival / Voyage – Avec plus de 29.000 entrées, le Grand Bivouac persiste et signe

Festival / Voyage

Avec plus de 29.000 entrées, le Grand Bivouac persiste et signe

table ronde 2013Les organisateurs eux-mêmes avouent leur « divine surprise » : avec plus de 29.000 entrées en trois jours, le Grand Bivouac d’Albertville – qui vient de se dérouler du 18 au 20 octobre – affiche, à l’heure du bilan, le 2ème meilleur score de fréquentation depuis sa création.

C’était en 2011, pour son dixième anniversaire : le festival « du voyage et des découvertes partagées » atteignait alors son record de fréquentation (plus de 30.000 entrées) depuis sa création en 2002. Lundi matin, à l’heure des comptes, l’association organisatrice et la Ville d’Albertville ont eu la confirmation d’une douzième édition particulièrement réussie : plus de 29.000 entrées enregistrées aux conférences (+ 14% à elles seules), expositions, animations, Salon du Livre et Village des exposants. « C’est vrai, reconnaissons-le, avouent les responsables. On pouvait s’attendre à tout. D’une manière générale, l’été n’a pas été très favorable aux festivals et on ne peut pas dire que le moral des Français soit au beau fixe ! Mais l’invitation à reprendre la route – thème du festival – et donc, à reprendre espoir a sans doute joué aussi, au-delà d’un renouvellement sans cesse assuré de la programmation, le lancement de projets nouveaux, la qualité de nos partenaires et une organisation…au top ! ».
Le Grand Bivouac en a profité également pour présenter au public les 14 résidents de la première « promotion » de la Villa Marco Polo, destinée à accompagner les jeunes voyageurs « dans leur projet de raconter le monde » et annoncer le lancement effectif de l’Université Populaire du Voyage, en décembre prochain, à Albertville, en présence du grand reporter photographe d’origine iranienne Reza.

Contact :

Guy Chaumereuil, président du Grand Bivouac  : 06 87 79 96 04

Bruno Van Den Driessche, directeur du Grand Bivouac : 06 79 36 43 15

« Pour un islam des lumières » – Colloque au SÉNAT

« Pour un islam des lumières »  

Colloque au SÉNAT

Lundi 7 Octobre 2013

de 14h30 à 17h30

A l’occasion de la sortie du livre d’Olivier Weber, La Confession de Massoud (Flammarion), des écrivains et des experts du monde arabo-musulman s’interrogent: y-a-t‘il encore une place pour un islam des Lumières aujourd’hui, en France et dans le monde?

L’islam n’a jamais été autant décrié, instrumentalisé surtout. Et pourtant l’islam de tolérance existe. Les 1,4 milliard de fidèles dans le monde souffrent du fanatisme exercé par une minorité. Ecrivains, chercheurs et cinéastes se réunissent pour expliquer en quoi l’islam est aussi une religion de la modernité, peut affirmer le choix du progrès et prôner l’égalité entre l’homme et la femme.

Programme

-14h30-14h45: ouverture, par Bariza Khiari, vice-présidente du Sénat

-14h45-15h00: Les espoirs des printemps arabes, par Gilles Kepel, professeur à Sciences Po, politologue, auteur de Passion arabe

-15H00-15h15: De quelques valeurs oubliées de l’islam, par Malek Chebel, anthropologue de l’islam contemporain et historien, auteur du Dictionnaire amoureux de l’islam

-15h15-15h30 : De quelques malentendus sur l’islam, par Tahar Ben Jelloun, écrivain franco-marocain, Prix Goncourt

-15h30-15h45: La spiritualité dans l’islam: l’exemple du soufisme et de Rûmi, par Reza, photographe, lauréat du World Press

-15h45-16h00: La place de la femme dans l’islam, par Mireille Duteil, grand reporter au Point, spécialiste du monde arabo-musulman

-16h00-16h15: Islam de tolérance et islam fondamentaliste, par Barmak Akram, cinéaste franco-afghan, auteur de L’Enfant de Kaboul

-16h15-16h30: Musulman de France, par Abdelkader Djemaï, écrivain d’origine algérienne, président du Prix Amerigo Vespucci, auteur de La Dernière Nuit de l’Emir

-16h30-16h45 : L’islam de France et des banlieues, par Nadir Ioulain, cinéaste, auteur du documentaire Français de souche

-16h45-17h00 : Pour un islam des Lumières, par Olivier Weber, écrivain et grand reporter, auteur de La Confession de Massoud
-17h00-17h30: débat avec la salle.

>Projection en exclusivité de 5 à 10 mn du dernier film de Barmak Akram, Wajma (An Afghan Love Story), primé au Festival Sundance en 2013.

Sénat, Palais du Luxembourg

Salle Monnerville 26, rue de Vaugirard – 75006 Paris

Réservation obligatoire : cajame@flammarion.fr